Focus sur DOP l’une des marques les plus accessibles, distribuée dans les super et hyper marchés. Qui n’a jamais acheté un produit de cette marque ?
Il y a une gamme dédiée pour enfant et aujourd’hui nous décryptons le démêlant.

 

Pour un produit destiné aux enfants, il y a énormément de rouge, la moitié des ingrédients. Sur 6 ingrédients, 3 sont naturels : l’eau, l’extrait de fraise et l’extrait de cerise. Les 3 autres sont des dérivés, des agents texturants ou conservants.

Les enfants n’ont pas la même sensibilité que les adultes, leur peau étant plus perméable. Ils sont donc plus fragiles, leur seuil de tolérance est beaucoup moins élevé que chez l’adulte.
Ici on retrouve des ingrédients toxiques dans des gammes pour enfants soit-disant douces et gently ?! Il y en a une panoplie malheureusement.
L’incontournable PEG, pour obtenir un produit parfaitement irritant et polluant. Nous en avons déjà parlé dans les autres décryptages ( Signal, Mustela). Un nouvel ingrédient à vous présenter, placé au début entre les extraits de fraise et de cerise : le PHENOXYETHANOL.
Parfait enrobage de la pétrochimie par du naturel. Sauf que cela ne suffit pas à diminuer sa dangerosité.
Il est nocif, il s’attaque au sang et au foie.
Il dispose aussi d’un potentiel cancérigène et allergisant en provocant de l’eczéma ou de l’urticaire chez les personnes qui y sont sensibles.
Il provoque aussi des dérèglements hormonaux en agissant sur la diminution de la fertilité. Et il joue sur la durée et la régularité des menstrues.
Dangereux pour les femmes enceintes de part sa capacité à pénétrer facilement par la peau. Il endommagerait le développement de l’embryon ou du fœtus, et pourrait provoquer des fausses couches.
Pourtant le phenoxyethanol est facilement substituable. Il est préféré à d’autres car facile à formuler, il est inodore et n’interfère pas avec les autres ingrédients. Mais surtout il ne coûte pas cher ! La santé des consommateurs, des enfants, adultes de demain, n’est pas une priorité, le profit avant tout.

Précisons aussi qu’il est interdit dans la cosmétique bio.

HYDROXYCETYL HYDROTHYL DIMONIUM CHLORIDE et le POLYQUATERIUM-1 font partis de la famille des quarts, utilisés pour donner au produit sa fonction de démêlant. Ils peuvent être agressifs et irriter le cuir chevelu sensible comme celui des enfants.
En provoquant dermites et pellicules.

Naturellement, l’équipe Peau d’enfant🌈💚

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email