Aujourd’hui je te partage un article pour que toi, petit écolo, tu aides les abeilles solitaires à vivre au mieux dans ton jardin.

Il existe plusieurs espèces d’abeilles, mais elles sont toutes de la même famille : les abeilles solitaires, aussi appelées abeilles sauvages.

Comme espèce il y a l’osmie, le pompile, la scolie des jardins…

Elles peuvent mesurer jusqu’à 3 cm de longueur, en fonction de l’espèce. En revanche, elles aiment toutes se balader dans nos jardins.

Si tu veux les observer, tu pourras les trouver facilement sur une fleur en train de la butiner. Et ne t’inquiète pas, elles ne t’attaqueront pas, trop occupées à se goinfrer de pollen ces gloutonnes ! Elles sont inoffensives.

Mais n’essaie tout de même pas d’en attraper, car elles possèdent un dard et elles pourraient te piquer !

Attention tout de même à leurs cousines comme : la guêpe germanique, l’abeille domestique, le grand frelon qui peuvent être facilement agressifs.

Il existe une autre famille d’abeille, on les appelle ” les abeilles à miel “. Elles vivent en colonie, dans une ruche.

Pas de panique, plus bas tu trouveras de jolies illustrations pour les reconnaître et ainsi les éviter !

Allez maintenant revenons à nos astuces ! Et cette fois-ci on parle de comment offrir une habitation à une abeille solitaire. Un abri où elle pourra se protéger et mener sa petite vie.

 

Abri n°1 : un pot de fleurs

Remplis un pot de fleurs avec de la vieille paille

Retourne-le, et enterre-le à l’envers. Le trou d’évacuation d’eau à la surface du sol. On pourra l’apercevoir, ainsi les abeilles pourront facilement y entrer pour s’y installer.

Et pour protéger cet abri de la pluie, dispose une planchette au-dessus , surélevée grâce à 4 pierres (à chaque coin).

 

Abri n°2 : des tiges à moelle

Récupère dans la nature des tiges à moelle comme les ronces, le sureau, le framboisier, le rosier ou le fusain. Et fais-en un fagot.

Les abeilles pourront y creuser leur abri, et même y pondre leurs œufs.

Tu peux en créer plusieurs et les disposer à différents endroits dans ton jardin.

 

Abri n°3 : une bûche percée

Demande à un adulte de faire différents trous un peu partout, mais sans percer complètement la bûche, à l’aide d’une perceuse.

Ils pourront servir de nichoirs aux abeilles.

Et un peu plus tard tu pourras observer qu’il y a des trous bouchés de terre. Cela signifie qu’une abeille y a fait son nid.

Tu pourras t’amuser à compter le nombre de locataires dans cet abri que tu as construit !

 

Et voila des astuces toutes simples, à créer avec tes petites mains, avec des choses que tu peux trouver facilement autour de toi !

C’est tellement facile d’être solidaire, et de prendre soin des abeilles !

Elles ont besoin de nous et nous avons besoin d’elles.

Et si tu construis un abri, n’hésite pas à nous partager de jolies photos. Je serai tellement contente de voir que tu agis pour préserver les espèces de la nature !

 

Tchuss, Tati Sonia.

Print Friendly, PDF & Email